L'histoire du livre au XIX° siècle. Le temps des éditeurs (2/4)

CharpentierDans un contexte d’industrialisation de la production du livre, de nouvelles personnalités font leur apparition : les éditeurs, autour desquels la production se réorganise.

Jusqu’au XVIII° siècle, on ne distinguait pas, dans les professions, entre éditeurs et libraires.
La situation change radicalement au XIX° siècle : le rôle de l’éditeur se transforme, il devient le lien entre auteurs, imprimeurs, libraires et lecteurs.
Il a recours à des moyens financiers importants, notamment par l’emprunt. Il construit désormais une véritable politique éditoriale.

Ainsi, au cours du siècle, apparaissent de grands noms encore très connus aujourd’hui : Calmann-Lévy, Louis Hachette, Casterman …

Mais le père de l’édition moderne est Gervais Charpentier. Il fut l’un des premiers à décider de produire des livres à bon marché. Il réduit les formats, fait imprimer sur deux colonnes, et parvient ainsi à diviser le prix du livre par quatre.

Michel Lévy – et à sa mort, Calmann-Lévy -, continue les coups de génie de Charpentier. Au départ éditeur de théâtre, il se lance dans la littérature avec des contrats très longs lui permettant de s’attacher les auteurs (George Sand, Zola notamment), finissant par acheter l’exclusivité des droits d’Alexandre Dumas. En outre, pour un même titre, il multipliait les collections en échelonnant les prix.

D’un autre genre, Louis Hachette, après avoir acquis un petit fonds dans le quartier latin, a misé sur des domaines en extension : la littérature pour enfants avec les Bibliothèques Rose et Verte, les livres scolaires (grâce à des contrats avec le ministère de l’instruction) ; il a également suivi le développement du réseau des chemins de fer en mettant à la disposition des voyageurs toutes sortes de livres, y compris des guides des voyage.

C’est ainsi qu’en concentrant bien des rôles entre ses mains, ce qui est nouveau, l’éditeur devient le maillon central de la chaîne du livre.
Rôle qui aura d’autant plus de portée que le XIX° siècle connaîtra un essor considérable de la production de livres.
A suivre …

Nouveau livres, nouveaux publics au XIX° siècle.
Bibliothèque Nationale de France
Cycle Histoire du livre, histoire des livres
Conférence d’Eve Netchine,
Service de l’inventaire rétrospectif
Conférence du 5 avril 2007

Image : Scènes de la vie de province, Honoré de Balzac. Paris, Charpentier, 1839

Facebooktwitter

3 réflexions au sujet de « L'histoire du livre au XIX° siècle. Le temps des éditeurs (2/4) »

  1. Bonjour

    Pour des motifs familiaux, je recherche des informations sur les relations entre les éditeurs Michel et Calmann Lévy, d’une part, et l’écrivain René Bazin qu’ils ont édité, d’autre part
    Auriez-vous des références sur l’histoire de Calmman-Lévy après 1875 ? des idées de pistes de recherche ?

    Vous en remerciant par avance
    Laurent Masson

  2. Bonjour,
    Si vous avez l’occasion d’y passer, peut-être pourriez-vous vous adresser directement à la Bibliothèque nationale de France ?
    Bon courage pour vos recherches !
    Mag

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Loading Facebook Comments ...